Auteurs en C

Pietà – Daniel COLE

Quel plaisir de plonger dans le Londres des années 90 : pas de téléphones portables, pas d’internet, une enquête à l’ancienne.

Et quelle enquête ! Un tueur en série prend pour modèle des sculptures célèbres. Et son premier meurtre aurait même pu passer pour un suicide.

J’ai aimé les inspecteurs Chambers et Winter, leur vie pas toujours rose.

J’ai aimé Jordan Marshall, issue de la brigade des stups, mais qui poursuit l’enquête en solitaire, car elle a un lien avec une des premières victime.

J’ai aimé ce tueur qui nargue les policiers, décidé à aller au bout de son oeuvre.

Une lecture qui m’a fait appréhender l’art de façon différente, plus corporelle.

Des personnages tous plus vrais que nature, complexes ; une atmosphère d’hiver froide et humide ; un tueur insaisissable : bref, un polar réussi.

Une citation :

Nous ne faisons tous qu’attendre une excuse (pour refaire les mêmes erreurs). (p.318)

L’image que je retiendrai :

Celle des feuilles de laurier omniprésentes sur les scènes de crime.

Robert Laffon, 1 juillet 2021, 400 pages

Je remercie Babelio pour cette Masse Critique privilégiée, ainsi que les éditions Robert Laffon pour leur confiance

10 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :