Auteurs en D

Pietra viva – Leonor DE RECONDO

pietra-viva

Points, 6 janvier 2015, 181 pages

Résumé de l’éditeur :

Génie indétrônable et consacré, Michel-Ange est au faîte de sa gloire. Mais derrière le maître se cache un homme qui doute.

Hanté par la mort d’un jeune moine à la beauté fascinante, Michel-Ange se réfugie à Carrare, au creux d’une carrière, où il s’attelle à l’exécution du futur tombeau du pape Jules II. A la recherche des blocs de marbre les plus parfaits, c’est une nouvelle part de lui-même qu’il va découvrir.

Mon avis :

Ayant été déçue par le dernier roman de l’auteur « Amours« , j’hésitais un peu à ouvrir celui-ci.

Les amours homosexuelles mais platoniques de Michelangelo ne m’ont pas émues. Son amitié difficile avec le petit Michele non plus.

En revanche, j’ai énormément apprécié l’image de la mère que l’artiste retrouve peu à peu. Une image en pointillée, qui se dévoile par les sens, peu à peu, laissant remonter en mémoire l’image perdue.

Une relation compliquée avec la mère pour cet enfant placé très tôt en nourrisse, et dont la mère est morte trop vite.

Beaucoup de sujets dans ce roman, mais un seul m’a réellement ému.

L’image que je retiendrai :

Celle de Cavallino, appelant le sculpteur « le chien » parmi les loups.

30 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :