Plateau – Franck BOUYSSE

Qu’il est beau, ce plateau de Millevaches.

Quelle est belle, la nature de ce coin de pays.

Quelle est rude, la vie des rares paysans encore présents. Ils ont pourtant le coeur sur la main, tels Virgile et Judith qui recueillent la nièce Cory de Judith.

Mais elle n’ira pas habiter chez eux, car Judith perd la mémoire.

J’ai aimé la nature omniprésente (même si je n’ai pas reconnu toute la faune et la flore).

J’ai aimé les secrets chez ces personnages taiseux.

J’ai aimé le couple de Judith et Virgile, qui s’aiment jusqu’à la mort.

Le personnage de Karl est resté une énigme pour moi.

J’ai eu pitié de Cory, mais j’ai aimé Georges.

Un roman tout en finesse et sensibilité.

L’image que je retiendrai :

Pour plumer les poules, une fois tuées, il faut d’abord les ébouillanter.

Lu sur Liselotte

10 commentaires sur “Plateau – Franck BOUYSSE

Laisser un commentaire