Pression fatale – Rita FALK

Où l’on retrouve la Mémé, le Papa et même la Suzi pour cette troisième enquête du commissaire Eberhofer.

Un dangereux malfaiteur s’est échappé de prison et poursuit le juge Moratschek jusque chez lui.

Franz est chargé de veiller sur lui, et le conduit donc chez lui, avec son répertoire des Rolling Stones. Le Papa décide de troquer ses Beattles contre l’autre groupe, et les deux hommes passent leurs soirées la musique à fond.

Dans le même temps, le maire du village charge le commissaire de retrouver et ramener la Suzi, car sans elle, la mairie part à vau-l’eau.

Direction l’Italie dans le vieux combi VW avec toute la famille, car le Léopold a pris ses quartiers d’été avec femme et enfant dans la ferme familiale.

Encore une lecture bourrée d’humour, avec les petits plats de la Mémé qui vous ferait prendre 20 kilos rien qu’en lisant son menu.

Mais, à l’instar du commissaire, j’ai trouvé bizarre cette amitié entre le Papa et le juge. Cela cacherait-il quelque chose ?

J’attends la suite avec impatience, car le dernier rebondissement est de taille.

L’image que je retiendrai :

Celle du thé à la menthe que boit Eberhofer en début de roman dans une famille turque.

Lu sur Liselotte grâce à Sophie des Editions Mirobole, que je remercie grandement

7 commentaires sur “Pression fatale – Rita FALK

  1. Tu m’as donné envie de lire ce roman. Par contre si j’ai bien compris c’est une suite . Est-ce que si je n’ai pas lu les précédents je peux tout de même lire celui là ou tu me conseille de les lire dans l’ordre ?

    Pour mémoire effacées si tu n’aimes pas les histoires d’amour et de vengeances alors en effet je pense que ce livre ne te plairait pas…

Laisser un commentaire