Requiem pour l’Ankou – Hugo BUAN

Elle va passer un mauvais moment dans ces pages, Leïla, et pas uniquement à cause de Workan.

A la veille de partir en vacances sur le canal du Midi avec sa fille, sa femme et son compagnon, et le lieutenant Mahir, Workan est sommé par son chef de partir faire le pèlerinage de Tro Breiz sans h pendant une semaine.

Brézillet a découvert une affaire de disparition de jeunes femmes : chaque année, au mois de septembre, une jeune femme ayant effectué une partie du pèlerinage de Tro Breiz sans h disparaît. Et ce depuis 6 ans. Cette année, c’est la dernière étape de ce pèlerinage, et tout le monde soupçonne une prochaine disparition inquiétante.

Avec son franc-parlé légendaire, et assisté du lieutenant Mahir qui lui servira d’appât, Workan part sur les routes. Avec petit sac à dos, et Roberto dans la Bentley pas loin pour les emmener à l’hôtel chaque soir et les ramener sur le chemin chaque matin.

Encore une fois, j’ai aimé l’humour de ce commissaire grincheux mais fou amoureux de Leïla. Même si une autre femme va venir lui tourner la tête.

J’ai aimé les personnages aux noms et prénoms bretons et les légendes liées aux 7 saints.

Une immersion dans la Bretagne des contes et légendes.

L’image que je retiendrai :

Celle des différents plateaux repas que prennent les pèlerins en fonction de leur bourse.

Oncle Paul en parle également aujourd’hui.

Je remercie Delphine pour l’envoi de cette dixième enquête de Workan. Je me régale toujours autant.

Palémon éditions, 20 avril 2018, 280 pages

6 commentaires sur “Requiem pour l’Ankou – Hugo BUAN

  1. Avec Workan, on ne s’ennuie pas, et pas uniquement à cause des aventures qui lui sont proposées. Au fait, il ne s’agit pas du Trois Breiz, mais Tro qui veut dire Tour. Tro Breiz, c’est le Tour de Bretagne.

  2. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte, un enchantement. Très intéressant et bien construit. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

Laisser un commentaire