San Perdido – David ZUKERMAN

Un premier roman très réussi, voilà les premiers mots qui me viennent pour parler de ce roman.

Songez : une petite ville côtière du Panama, un gouverneur surnommé Le Taureau aux tendances priapiques, une Madame tenancière de la meilleure Maison Close du bourg, un étrange garçon noir aux yeux bleus presque blanc recueilli par Felicia qui habite la décharge de San Perdido.

J’allais oublier La Gazelle, la plus jolie fille du quartier pauvre qui compte sur ses charmes pour sortir de la misère, et Carlos Hiera, le secrétaire ambitieux, et le médecin qui sait garder un secret médical.

Mais aussi Hissa à la beauté sculpturale élevé par Madame, et Augusto qui en tombe amoureux.

N’oublions pas que l’action se déroule au Panama où la corruption est endémique et les militaires américains toujours présents en ces années 1940-1960.

Le tout dans une atmosphère sèche et brûlante 4 mois de l’année, les 8 autres mois composant la saison des pluies.

Et les mystérieux Cimarons qui habitent encore la forêt qui jouxte San Perdido.

J’ai aimé la langue fort riche de l’auteur, souriant quand je rencontrais quelques mots que je n’avais plus lu depuis des années.

N’hésitez surtout pas à aller vous aussi visiter San Perdido, cette ville aux habitants attachants et aux parfums envoûtants.

L’image que je retiendrai :

Celle sur laquelle s’ouvre le roman : la décharge et son petit peuple, ses senteurs.

Calmann-Lévy, 2 janvier 2019, 450 pages

Kathel, Clara ont déjà été conquises

25 commentaires sur “San Perdido – David ZUKERMAN

  1. J’entends décidément beaucoup parler de ce roman en ce moment et la couverture est très attirante je trouve 😉 Merci pour ton avis enthousiaste, je vais craquer !

  2. Tu en parle tellement bien de ce roman que ça me donne envie de le lire.
    Pour il court il court le furet, je ne te le conseille pas en effet lol

Laisser un commentaire