Auteurs en B

Sucre noir – Miguel BONNEFOY

Dans un village des Caraïbes, la légende d’un trésor disparu vient bouleverser l’existence de la famille Otero.

A la recherche du butin du capitaine Henry Morgan, dont le navire aurait échoué dans les environs trois cents ans plus tôt, les explorateurs se succèdent.

Tous, dont l’ambitieux Severo Bracamonte, vont croiser le chemin de Serena Otero, l’héritière de la plantation de cannes à sucre, qui rêve à d’autres horizons.

Au fil des ans, tandis que la propriété familiale prospère, chacun cherche le trésor qui donnera un sens à sa vie.

Mais, sur cette terre sauvage, la fatalité se plaît à détourner les ambitions et les désirs…

J’ai aimé la famille Otero, leur maison avec la pièce interdite, l’amour de Serena et Severo.

J’ai aimé retrouver la maxime de Jean de La Fontaine à travers ces pages : Travaillez, prenez de la peine, c’est le fond qui manque le moins. Car si Severo ne trouve pas le trésor du pirate, il devient riche en cultivant la terre des Otero.

Leur fille Eva Fuego m’a moins plu, son côté ogresse sans doute.

J’ai aimé la vieille qui revient chaque 1er novembre pleurer dans la pièce interdite.

J’ai aimé la morale de l’histoire.

L’image que je retiendrai :

La première, invraisemblable : celle d’un bateau pirate sur la canopée.

Editions Rivages, 3 avril 2019, 190 pages

20 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :