Sur les chemins noirs – Sylvain TESSON

Après une chute d’un toit qui a failli lui coûter la vie, et après des mois de rééducation pendant lesquels il programme son équipée, Sylvain Tesson se rend à la frontière italienne et commence son périple qui le mènera dans le Cotentin.

Tout en marchant d’un bon pas, il nous fait part de ses réflexions sur l’évolution de la France qu’il traverse.

J’ai aimé ses rares parallèles avec ses équipées en Russie.

Le paysan est taiseux mais à le coeur sur la main.

Difficile pour le marcheur d’échapper aux zones urbaines.

L’image que je retiendrai :

Celle de l’auteur dormant à la belle étoile.

Quelques citations :

L’essentiel dans la vie est de s’équiper des bonnes œillères.(p.40)

C’était la noble leçon de Mme Blixen devant le paysage de sa ferme africaine : »Je suis bien là, où je me dois d’être. » C’était la questuo6cruciale de la vie. La plus simple et la plus négligée. (p.59)

Lu sur Liselotte

Les avis qui m’ont donné envie : Eve-Yeshé, Aifelle et Clara

16 commentaires sur “Sur les chemins noirs – Sylvain TESSON

  1. même si j’aime l’auteur et son style, ce titre ne m’a jamais vraiment attirée… pourquoi, je n’en sais rien. Je crois pourtant, à te lire, que ça me plairait.

  2. Pas lu, mais depuis sa sortie, il traîne dans un coin de ma tête. Les apparitions de l’auteur dans les médias à l’époque de la sortie, étaient très intéressantes.

Laisser un commentaire