Auteurs en N

Surface – Olivier NOREK

Quel plaisir de retrouver l’auteur pour un nouveau roman, après sa trilogie du Victor Coste et son One Shot Entre deux mondes.

Changement de décor : nous ne sommes plus dans le 9-3 mais en Aveyron : ses vaches, ses champs, ses villages où tout le monde se connaît depuis l’enfance.

Changement de personnage : Noémie a eu le visage ravagé après une opération de police qui a mal tourné. Elle peine, et c’est normal, à accepter ses cicatrices, le regard des autres.

Si j’ai trouvé la résolution des problèmes de Noémie un peu rapide, j’ai en revanche aimé son adjoint qui met les pieds dans le plat à chaque fois, sans en louper une.

La plongée en eau trouble m’a tenue en haleine.

Le deus ex machina m’a fait grincer des dents : un peu trop facile, cette jeune fille qui réapparaît des années après.

J’ai aimé retrouver les grands noms du polar français cités, même si leur nom apparaît sur des pierres tombales. Cela m’a fait sourire. La Ligue de l’Imaginaire est toujours active.

Un bon polar classique (et sans course poursuite, ouf) qui nous invite à voir derrière la surface.

L’image que je retiendrai :

Celle du lac qui se vide, laissant apparaître l’ancien village fantôme.

Michel Lafon, 4 avril 2019, 424 pages

24 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :