Les vieux fourneaux tome 5 : Bons pour l’asile – Wilfrid LUPANO

Où l’on retrouve Antoine obligé de s’occuper de Juliette avec son fils qu’il n’a pas vu depuis des années. Pendant qu’ils règlent leurs comptes, la petite fait des siennes. Mimile est à Paris lui aussi pour assister au match France – Australie en loge VIP. Mais ses amis se désistent les uns après les autres, car Pierrot est en cabane après un coup d’éclat de Ni yeux ni maître. Et c’est au tour de Mimile de faire des siennes, pour réveiller les consciences. Ouvrir un nouveau tome des Vieux Fourneaux, c’est se demander ce que ces personnages vont nous concocter […]

Ar-Men : L’Enfer des enfers – Emmanuel LEPAGE

Qui voit Sein voit sa fin. Après Sein, il y a le phare d’Er-Men. Il est le phare le plus exposé et le plus difficile d’accès de Bretagne, c’est-à-dire du monde. Cet album magnifique dans les tonalités brunes et bleues nous raconte à la fois la construction difficile du phare et la légende de la ville d’Ys. Et puis bien sûr il y a les assauts de l’océan, les vagues qui montent plus haut que le sommet du phare. J’ai aimé découvrir l’histoire de la construction de ce phare de l’extrême en cette fin du 19e siècle. J’ai aimé découvrir […]

Les vieux fourneaux 4 : La magicienne – Wilfrid LUPANO

Antoine est en colère depuis son retour chez lui après une tournée d’été avec Sophie. La cause : une ZAD s’est installée pour défendre La magicienne dentelée, une sauterelle protégée en Europe. Pendant ce temps, Sophie se débat avec son couvreur qui lui fait faux bond, celui sensé le remplacer est victime d’un accident. Et puis Ni yeux ni maître débarque en bus, mais sans Mimille, en Ecosse. Mimille qui reçoit des colis de purin. Encore une fois, l’auteur écorne notre société de consommation qui fait feu de tout bois. Dargaud, 10 novembre 2017, 56 pages

Les vieux fourneaux 3 : Celui qui part – Wilfrid LUPANO

Un anglais à la figure ravagée cherche de partout dans le village « le biouche ». C’est Mimille qu’il cherche, alias « la bûche ». L’occasion pour nous d’en apprendre plus sur la vie de patachon de Mimille. Un Mimille amoureux de la sorcière du village. Sophie va tenter de savoir pourquoi il ne faut pas acheter ses oeufs. Les rancunes ont la vie dure. Dargaud, 13 novembre 2015, 64 pages

Les vieux fourneaux 2 : Bonny and Pierrot – Wilfrid LUPANO

La colère ne faiblit pas à Paris où les « anciens » (comme aurait dit ma grand-mère) viennent en nombre pour faire plier un patron de bar récalcitrant. Jusqu’au retour d’Ann Bony, ancienne amoureuse du Pierrot qu’il croyait morte. Sophie s’énerve contre sa boulangère et ses baguettes à la farine de meule. Bref, encore un grand moment de lecture anarchiste anti-capitaliste. Dargaud, 23 octobre 2014, 56 pages

Les vieux fourneaux 1 : Ceux qui restent – Wilfried LUPANO

Honte à moi, je ne connaissais pas encore ces 3 petits vieux bien accrochés à la vie. J’ai pris plaisir à lire leur première aventure qui les rassemble de nouveau, comme au bon vieux temps. J’ai aimé Antoine qui cherche encore à se venger, Mimille et ses tatouages, et Pierrot toujours en pleine lutte des classes. Mon aîné a aussi aimé cette bande improbable, et la future maman qui les accompagne. Dargaud, 10 avril 2014, 56 pages

The end – ZEP

Chaque fois que j’ai lu un article sur cette BD, la chanson des Doors me venait en tête, inlassablement. Tout comme l’un des personnages qui écoute presque en boucle les chansons du groupe. Passé ce détail, l’album propose un scénario de fin du monde crédible. J’ai passé un bon moment avec cette BD, qui se lit toutefois un peu rapidement. Une citation : C’est une particularité chez l’humain : c’est la femelle qui va modifier son apparence pour attirer le mâle. Rue de Sèvres, 25 avril 2018, 92 pages

Ce qu’il faut de terre à l’homme – Martin VEYRON

Cette bande dessinée est basée sur une nouvelle de Tolstoï. Sur son lopin de terre de Sibérie, le paysan Pacôme vit avec sa femme et son fils. Il n’est pas riche mais il subvient aux besoins de sa famille. Cependant, Pacôme se sent à l’étroit. « Si seulement j’avais plus de terres, soupire-t-il en regardant par-delà la clôture, je pourrais être tout à fait heureux. » Un appétit, tant pour les terres que pour ce qu’elles rapportent, qui va aller grandissant… J’ai aimé l’humour dans cet album : les paysans qui ont mal aux fesses depuis l’arrivée du contre-maître sur […]

Culottées 1 et 2 – Pénélope BAGIEU

Deux tomes consacrés à des femmes qui ne font que ce qu’elle veulent, et qui réussissent. Dans le premier tome une guerrière apache et une sirène hollywoodienne, une gardienne de phare et une créatrice de trolls, une gynécologue et une impératrice…. Dans le second : Sonita, rappeuse afghane et exilée militante ; Thérèse, bienfaitrice des mamies parisiennes ; Nellie, journaliste d’investigation au XIXe siècle ; Cheryl, athlète marathonienne ; Phulan, reine des bandits et figure des opprimés en Inde… En tout, trente portraits de femmes qui ont inventé leur destin. Les Culottées ont fait voler en éclats les préjugés. Bravo Mesdames, et mercis. Gallimard jeunesse, Tome […]

Et si l’amour c’était aimer ? – FABCARO

J’ai découvert l’auteur avec Zai zai zai zai. J’ai mis du temps à entrer dans son univers, mais je ne m’en lasse pas. En ligne de mire dans cet album, vous l’aurez deviné : l’Amour avec un grand A. Façon roman-photo hyper réaliste, avec des dialogues parfois absurdes, j’ai ri et souri en lisant cette histoire d’Amour qui aurait pu être tragique. Nulle doute que je retrouverai l’auteur tout prochainement (pas une rencontre amoureuse, une lecture bien sûr). Six pieds sous terre, 9 novembre 2017, 26 pages