Un amour de Mille-Ans – Akira MIZUBAYASHI

Je m’étais fait dédicacer ce livre à la Fête du Livre de l’année dernière après avoir écouter cet auteur japonais passionnant parler en français de son dernier roman. Le sujet ne m’intéressant pas, j’ai acheté un de ses romans plus ancien. Sen-nen raconte sa vie avec son épouse Mathilde à l’heure ou elle est gravement malade : leur rencontre lors d’un stage de chant, leur vie au Japon puis en France à l’heure de la retraite, et toujours leur passion de la musique. Un jour, Sen-nen reçoit un mel d’une ancienne cantatrice qu’il avait beaucoup admirée dans Les Noces de…Continue reading Un amour de Mille-Ans – Akira MIZUBAYASHI

Maïmaï – Aki SHIMAZAKI

Dernier opus de sa pentalogie L’ombre du chardon, nous retrouvons Tarô devenu artiste peintre, au moment de la mort de sa mère. Il emménage donc avec sa grand mère dans la maison et la librairie de Mitsuko qu’il transforme en galerie d’art qui accueillera ses œuvres. Surgie alors Hanako qu’il n’a pas revue depuis son enfance et dont il tombe amoureux, malheureusement. J’ai retrouvé avec plaisir la plume si dépouillée de l’auteure, ses personnages qui en disent juste assez pour ne jamais se dévoiler. Un roman un peu plus bavard que les précédents, l’auteure m’avait habituée à aller plus rapidement…Continue reading Maïmaï – Aki SHIMAZAKI

Les étonnantes aventures du merveilleux minuscule Benjamin Berlin – Julien DUFRESNE-LAMY

Direction : le Japon avec Benjamin Berlin et sa famille. Son père ambassadeur, sa mère et sa grande soeur. Mais Benjamin n’est pas un ado comme les autres : d’abord parce qu’il est très petit pour son âge, ensuite parce qu’il a des pouvoirs de télépathie : il peut lire les pensées des gens quand il les touche. Dans son collège à Tokyo, il se lie d’amitié avec deux ados dont un a aussi d’étranges pouvoirs. Et qui est le géant en noir avec les yeux vides qui le suis ? J’ai aimé découvrir le Japon à travers le personnage…Continue reading Les étonnantes aventures du merveilleux minuscule Benjamin Berlin – Julien DUFRESNE-LAMY

Les dames de Kimoto – Sawako ARIYOSHI

Fin du 19e siècle, Hana part se marier loin de sa grand-mère qui l’a élevée. Elle épouse un riche propriétaire terrine promis à un bel avenir. Hana respecte les traditions japonaises : art floral, musique, beaux kimonos. Si son premier fils ne lui pose aucun problème, sa fille Fumio, en revanche, lui donne du fil à retordre. C’est une révoltée qui va partir faire ses études à Tokyo et y trouver son mari. Ensemble, ils voyageront jusqu’au déclenchement de la Seconde Guerre Mondiale. Leur fille Hanako reviendra s’installer le temps de la guerre chez sa grand-mère. On suit Hana, depuis…Continue reading Les dames de Kimoto – Sawako ARIYOSHI

Le point zéro – Seichô MATSUMOTO

Second ouvrage de l’Atelier Akatombo que je lis. Un polar japonais d’ambiance des années 50. Une ambiance de neige dans la province d’Ishakawa au nord du Japon. Des illustrations en noir et blanc de l’auteur s’ajoutent à l’ambiance de neige du texte. Le mari de Teiko vient de disparaître quelques jours après leur mariage arrangé. Autant dire que Teiko ne connaît rien de son mari. La jeune femme va donc mener l’enquête pour découvrir ce qui est arrivé à son mari. Est-il mort ou simplement disparu ? Une intrigue qui prend le temps de s’installer. Des personnages attachants qui se…Continue reading Le point zéro – Seichô MATSUMOTO

Le loup d’Hiroshima – Yûko YUZUKI

Eh bien voilà : je m’étais habitué aux noms islandais, voilà maintenant qu’il faut que je me fasse aux japonais… D’autant plus que ce roman n’était pas prévu à la base pour une traduction international, le vocabulaire sonne très local à mes oreilles occidentales. Malheureusement, les histoires de collusion police-malfrat sont partout les mêmes, et je me suis retrouvée bien vite en terrain connu. L’originalité de ce polar japonais, outre le fait qu’il nous ouvre les portes du mode de fonctionnement des yakuzas, réside dans le fait que nous suivons une jeune recrue et son mentor, sorte de policier blasé et en…Continue reading Le loup d’Hiroshima – Yûko YUZUKI

La fleur de l’illusion – KEIGO HIGASHINO

J’aime vos romans policiers, Monsieur HIGASHINO. J’ai aimé cette triple enquête : qui a tué le grand-père de Lino qui avait réussi à faire pousser une magnifique plante rare ? Mais aussi, pourquoi Iba Takami a-t-elle disparu tout à coup ? Et cette fameuse plante : pourquoi doit-elle rester cachée ? Pourquoi a-t-elle disparu ? Les trois intrigues s’entremêlent finement pour tenir le lecteur en haleine. L’auteur en profite pour nous parler de Fukushima et du problème de l’énergie nucléaire au Japon. Nulle doute que je continuerai de lire vos romans passionnants. L’image que je retiendrai : Celle du café…Continue reading La fleur de l’illusion – KEIGO HIGASHINO

Les doigts rouges – Keigo HIGASHINO

Huitième roman du maître du polar japonais, je plonge avec délice dans cette double énigme : pourquoi Kaga ne veut pas voir son père mourant, alors que son cousin Matsumiya va tous les jours le voir. Et puis qui a étranglé la petite fille ? Si nous lecteur le savons dès le début, il nous tarde de savoir comment Kaga va trouver le coupable. Un roman avec un adolescent perturbé qui n’assume pas, une mère qui idolâtre son fils, un mari qui ne fait attention à rien, même pas à sa vieille mère. Un roman sur l’essentiel respect des aînés.…Continue reading Les doigts rouges – Keigo HIGASHINO

Le bureau des jardins et des étangs – Didier DECOIN

Ouvrir ce roman, c’est plonger dans le Japon du XIIe siècle : ses coutumes, ses croyances populaires mais aussi ses odeurs. C’est, je crois, ce qui m’a le plus frappé à la lecture : ces senteurs sauvages. Si la traversée de l’héroïne jusqu’à la capitale impériale ne m’a pas passionnée, j’ai en revanche préféré le concours de parfum et l’idée du jeune empereur : crée un parfum évoquant une jeune fille traversant un pont dans la brume. Les pages sur l’amour entre Miyuki et son mari sont magnifiques et sensuelles. L’image que je retiendrai : Celle des carpes transportées à…Continue reading Le bureau des jardins et des étangs – Didier DECOIN

Fuki-no-tô – Aki SHIMAZAKI

Ce que j’aime dans les romans d’Aki SHIMAZAKI, c’est la douceur et la lenteur qui s’en dégage. Pas de scandales, pas de cris, tout dans le feutré. Dans le couple du roman, chacun découvre que l’autre le trompe, mais il n’y a pas d’éclats. J’ai aimé le séjour d’Atsuko sur l’île de Sado avec son amie, leurs instants dans la salle de bain japonaise. L’auteure fini sur une fin ouverte. Lu lors d’une calme après-midi, je ne suis pas certaine d’en garder un souvenir impérissable. L’image que je retiendrai : Celle du taillis de bambous qu’Atsuko se promet de discipliner.…Continue reading Fuki-no-tô – Aki SHIMAZAKI