The end – ZEP

Chaque fois que j’ai lu un article sur cette BD, la chanson des Doors me venait en tête, inlassablement.

Tout comme l’un des personnages qui écoute presque en boucle les chansons du groupe.

Passé ce détail, l’album propose un scénario de fin du monde crédible.

J’ai passé un bon moment avec cette BD, qui se lit toutefois un peu rapidement.

Une citation :

C’est une particularité chez l’humain : c’est la femelle qui va modifier son apparence pour attirer le mâle.

Rue de Sèvres, 25 avril 2018, 92 pages

15 commentaires sur “The end – ZEP

  1. J’ai découvert cette BD sur le blog d’Aifelle, je me suis empressée de la noter afin de l’emprunter quand elle sera dispo, car l’auteur aborde également la communication avec les arbres ! 😉 Bises et bonne journée Alex

Laisser un commentaire