Auteurs en E

Un coeur sombre – R. J. ELLORY

Bien, il est temps de se rendre à l’évidence : les derniers romans de M. ELLORY ne sont pas fait pour moi.

Je n’avais pas aimé du tout son tout premier (Seul le silence) pour diverses raisons. Mais les suivants m’ont plu (Vendetta, Les anonymes, Les anges de New York).

Son tout dernier m’a déçu pour d’autres raisons, et celui-ci, un ancien roman qui patientait dans ma liseuse, je l’ai terminé en avance rapide.

Voyez vous : trop de si… ont fini par m’agacer.

Sans oublier les redites pour bien expliquer au lecteur ce qu’il s’est passé les dix pages précédentes ont eu raison de ma patience.

Ajouter à cela des personnages qui ne m’ont pas convaincu : le principal, Vincent Madigan, qui avale tous les cachets qui lui tombent sous la main (une vraie pharmacie ambulante sa voiture) et dont le meilleur ami s’appelle Jack Daniel ou Johnnie Walker, je les confonds. On a déjà lu ça tant de fois….

Je vais dorénavant faire l’impasse sur ses prochains romans.

L’image que je retiendrai :

Celle du méchant dont le surnom veut dire pastèque. Quand on comprend pourquoi, c’est assez terrible.

Lu sur Liselotte

20 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :