Un été sans dormir – Bram DEHOUCK

Un petit village paisible dans les Flandres : son boucher avec femme et fils, son vétérinaire et sa superbe femme, son pharmacien, la femme du facteur et celui-ci, deux logements sociaux qui hébergent un homme noir et imposant et une frêle jeune femme peu sûre d’elle.

La vie s’y écoule doucement, jusqu’à l’implantation d’un parc d’éolienne.

Si le boucher en est ravi le jour de l’inauguration car il vend fortes saucisses, il est très vite gêné par leur bruit en pleine nuit. Cela l’empêche de dormir, et son travail s’en ressent.

Petit à petit la tension monte à mesure que nous tournons les pages de ce court mais efficace roman qui n’épargne ni les grands-pères esclavagistes ni les parvenus-nouveaux-riches bien pensant.

Une lecture que j’ai terminé le sourire aux lèvres, et en ne regardant plus les éoliennes de la même façon. Ni mon boucher, d’ailleurs.

L’image que je retiendrai :

Celle du fameux pâté du boucher qui fait des ravages.

Mirobole éditions, 20 septembre 2018, 250 pages

Je remercie les Editions Mirobole pour l’envoi de ce roman. Encore une fois, je suis sensible à l’humour des romans que cette maison d’édition proposent

12 commentaires sur “Un été sans dormir – Bram DEHOUCK

  1. Il a l’air sympathique ce roman, en tout cas tu m’a donné envie de le découvrir même si c’est pas le genre de lecture que je lis en général 🙂

Laisser un commentaire