Auteurs en B

Un soir d’été – Philippe BESSON

L’île de Ré en 1985 : ses vacanciers en camping, ses plages, sa canicule, ses jeunes. Qui ne se mélangent pas forcément entre iliens et parisiens. Il n’y avait pas encore uniquement des résidences secondaires hors de prix.

J’ai aimé la play-list forcément années 80 du roman.

J’ai trouvé le début assez long, le suspens ne commence vraiment qu’en seconde partie d’ouvrage.

Contre toute attente, j’ai aimé ces adolescents qui se retrouvent le temps d’un été, certains travaillant déjà, d’autres venus pour les vacances.

Bien sûr, le narrateur parle de son homosexualité (on est dans un roman de Besson, n’est-ce pas) mais aussi du personnage de Nicolas qui a emménager depuis peu avec sa mère.

J’ai aimé découvrir ce personnage par petites touches, l’image qu’il renvoie et ce que l’on peut savoir de son vécu.

J’ai aimé que la petite sœur passe son été à enterrer des batraciens : drôle d’activité.

J’ai souri chaque fois que c’était une parole de François qui clôturait un chapitre, et il en clôt beaucoup.

J’ai aimé cette incertitude.

L’image que je retiendrai :

Celle des roses trémières omniprésentes dans l’île et à chaque coin de roman.

Merci beaucoup Matatoune pour ce livre voyageur

Julliard, 4 janvier 2024, 208 pages

36 commentaires

Laisser un commentaire