Auteurs en M

Une, deux, trois – Dror MISHANI

Je n’apprécie pas particulièrement la littérature générale israélienne. Mais quand ma libraire m’a proposé un polar hébreux maintes fois primé, je n’ai pas pu refuser.

J’ai été agréablement surprise par ce roman plutôt lent, nous donnant le temps de faire connaissance avec Orna, puis avec Emilia, et enfin avec Ella. De s’attacher à elles, leur histoire, leur personnalité.

Des femmes en plein questionnement sur leur vie : l’une attaché à son enfant, trop sans doute, que son ex-mari vient chercher ; l’autre travailleuse immigrée ayant eu une fausse couche dans son pays natal ; et enfin la dernière, mère de trois filles ne rêvant que de partir.

J’ai aimé les suivre, lentement : leurs doutes, leurs atermoiements quand on leur propose une escapade à deux, et leur dernier souffle, tragique.

Un roman lent et moderne sur le destin de trois femmes qui ont rencontré le mauvais homme au mauvais moment.

L’image que je retiendrai :

Guil, le mauvais homme, est avocat chargé de faire obtenir aux israéliens en faisant la demande une double nationalité de différents pays d’Europe.

Gallimard, 12 mars 2020, 336 pages               Le site de ma librairie

16 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :