Auteurs en C

Une suite d’événements – Mikhaïl CHEVELEV

C’est avec une grande surprise que Pavel Volodine, journaliste moscovite, apprend un soir qu’il est attendu sur les lieux d’une prise d’otages, où on le réclame comme médiateur. Un homme retient plus d’une centaine de fidèles dans une église, et ne veut négocier qu’avec lui.
Pavel reconnaît alors Vadim, qu’il avait fait libérer lors d’une mission bien des années auparavant. Engagé malgré lui dans une périlleuse course contre la montre et un improbable dialogue, il tente de comprendre ce qui a pu le conduire à faire le choix du terrorisme.
J’ai aimé lire cette suite d’événements, présentées de façon décousue, au gré des souvenirs de Pavel, et en fonction du déroulé des bouleversements de la soirée.
On y découvre un Vadim un peu perdu, militaire russe prisonnier des Tchétchènes, arrivé à Moscou avec Vadim, vivotant, jusqu’au drame.
J’ai été étonnée de découvrir que ce pays fonctionne parfois encore avec des règles édictées du temps du communisme (obligation de déclarer sa résidence).
L’auteur évoque également le KGB et son mode de recrutement ; le professionnalisme de Poutine quand il était le bras droit du maire ; les journaux et autres chaines de télévision apparues puis disparues.
L’occasion pour moi de faire le point sur les conflits russes depuis Eltsine jusqu’à nos jours.
L’occasion pour l’auteur de nous parler de la Russie et de sa violence d’état qui se retourne contre elle, fatalement.
La postface de Ludmila Oulitskaïa vient éclairer un peu plus ce texte qui se termine de façon abrupte. Mais il ne pouvait pas en être autrement.
L’image que je retiendrai :
Celle de l’église magnifique dans laquelle sont retenue les otages.

Gallimard, 14 janvier 2021, 176 pages

14 commentaires

Répondre à eimelle Toursetculture Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :