Une vie – Simone VEIL

De Simone VEIL, récemment entrée au Panthéon (excusez du peu), nous savons tous qu’elle a été déportée à Auschwitz adolescente avec une de ses soeur et sa mère ; qu’elle a porté la loi sur l’IVG ; qu’elle est entrée à l’Académie Française et qu’elle a présidé quelques années le Parlement Européen.

Quelle vie !

Ce livre sur sa vie parait donc bien court au vue de tout ce qu’elle a réalisé. Mais c’est une femme qui va à l’essentiel et qui ne s’encombre pas de fioritures.

J’ai aimé le portrait du monde politique français qu’elle brosse pour y avoir participé elle-même alors que la politique n’est pas sa passion première. Son respect va à des personnes qui savent travailler vite et bien, sûres d’elles.

Ce qui ne l’empêche pas de charger en un tour de plume Françoise Giroud qui ne cherchait que la publicité, et François Bayrou qui croit à son destin et qui retourne sa veste trop souvent.

J’ai aimé sa vision des Grands Chantiers de la France, qui, depuis, ne sont toujours pas aboutis.

J’ai été émue lorsqu’elle parle de sa mère, morte du typhus après la libération des camps ; de son père et de son frère partis en Ukraine et dont elle ne sait même pas les circonstances de leur décès. J’ai été émue de lire que tous les jours, ils sont avec elle.

Merci Mme Veil, vous étiez une Femme tournée vers l’avenir.

L’image que je retiendrai :

Les chances, pour les femmes, procèdent trop souvent du hasard, et pas assez de la loi ou plus généralement de la règle du jeu. (p.258)

Le livre de poche, 26 août 2009, 352 pages

14 commentaires sur “Une vie – Simone VEIL

  1. J’avais l’intention de le lire, mais j’ai vu tellement de documentaires sur elle et écouté tellement d’interviews que je ne suis pas sûre de le faire.

    1. C’est un ouvrage très personnel où elle parle d’elle à la première personne : ses engagements, surtout. C’est ce qui m’a plu.

Laisser un commentaire